search

Accueil > Vie de l’établissement > Les activités au collège > Les portes du labyrinthe

Les portes du labyrinthe

jeudi 25 juin 2015, par Administrateur

L’histoire a commencé par un remplacement de mathématiques … assuré par Guy Martinez (une des multiples cordes de son arc). De discutions en échanges, Doris Duverne a été enthousiasmée par l’homme de théâtre et son angle d’approche face aux collégiens.
Printemps 2014, le projet est né : travailler tout au long de l’année avec une classe de 6ème et présenter le résultat des travaux en fin d’année. Pas question de « monter une pièce », l’objectif était de les mettre au cœur de la création sur « les portes du labyrinthe », un thème en rapport avec les programmes de 6ème choisi par D Duverne et G Martinez. Tout cela dans le cadre d’une résidence d’artiste.
L’atelier a commencé dès le mois d’octobre avec la classe de 6D, une des classes DATAC du collège, sous la direction de Guy Martinez avec des prolongements dans le cours de Mme Duverne . Les collégiens ont inventé des textes en improvisation, les ont retravaillés, mémorisés ; ils ont également retravaillé des textes existants comme les contes traditionnels, Artérion de Borgès, … Ils ont même mis en scène des poèmes en latin et grec. En parallèle ils ont appris à se mettre en jeu, à jouer ensemble, à utiliser leur corps et leur voix.
Le groupe « Lugny » de l’IME de Cruzille s’est joint au projet. Pendant les séances avec Guy Martinez reprises en classe par F Chapuis, ils ont travaillé le mime, la gestuelle et le texte pour construire leurs parties du spectacle. 
Tous les élèves ont appris à travailler ensemble, en équipe, à transformer leurs faiblesses et leurs erreurs en forces.
Guy Martinez est venu s’installer au collège toute la semaine du 8 au 12 pour finaliser le spectacle avec les élèves. Le résultat a été présenté jeudi 11 juin au château de Cruzille devant parents personnels et autres élèves de l’IME puis vendredi 12 juin au foyer rural de Lugny devant familles et amis. Tous ont été subjugués par la qualité du travail réalisé tant au niveau des textes que de la présence sur scène de nos apprentis acteurs.
Le projet n’a pas oublié les autres classes qui ont assisté à une représentation des « impromptus fourbes » puis profité d’interventions dans les classes.
Le projet a été réalisé grâce à l’aide du conseil général de Saône et Loire dans le cadre des appels à projets. Son prolongement sur 2015/2016 est déjà en route !

 

 

 

 

Portfolio